À Saint-Moritz, dans un cadre typiquement suisse, cette magnifique villa de montagne conçue par Küchel Architects redéfinit la relation entre orient et occident. Bien que doté de proportions et de formes classiques, le bâtiment est bien ancré dans le présent grâce à la linéarité et à la pureté dictée par la prédominance de matériaux tels que le bois, le marbre, la pierre et le verre.

La façade de la villa en mélèze local a été traitée en utilisant la technique du yakisugi, une méthode d'origine japonaise – jusqu'alors inédite en Suisse – consistant à bruler la surface pour la protéger des moisissures et des champignons. Le yakisugi qui n'a pas uniquement l'avantage d'être pratique, embellit le bois et lui donne un aspect presque marbré. À l'intérieur, le séjour est délimité par un moelleux canapé Adda recouvert de tissu et assorti d'une petite table Oliver, face à une cheminée moderne au-delà de laquelle s'ouvre un panorama sans pareil.

Projet d'architecture et décoration d'intérieur : Küchel Architects
Photo : Reto Guntli & Agi Simoes