Une histoire de famille

L’histoire de Flexform est une histoire de famille. Flexform qui en est aujourd’hui à la troisième génération, a été fondé en Brianza, région productrice dameublement du nord de lItalie. C’est ici, dans les années 1960, qu’a vu le jour ce phénomène unique au monde qu’est le design Made in Italy. Un territoire où l’histoire des nombreux petits ateliers artisanaux qui travaillent le bois, le métal et tapissent des canapés dès le début du XXe siècle, recoupe celle des grands maitres du design italien qui étudient, non loin, à l’Université d’Architecture de Milan. L’histoire de Flexform s’intègre de ce contexte historique.

En 1959, les frères Galimberti créent un atelier d’artisanat qu’ils appellent “Flexform di Galimberti”. Ils ouvrent leur premier showroom avec pignon sur rue où ils exposent des canapés et des fauteuils qui, après la Seconde Guerre mondiale, vont finir dans les palais de Milan, dans les villas surplombant le lac de Côme, et arriveront même à meubler le foyer du Théâtre de La Scala de Milan.

Leurs enfants transforment l’atelier en une industrie et, en 1967, Flexform devient une S.p.A. L’intuition conduit la famille à s’assurer de la collaboration des plus grands designers du moment : Joe Colombo, Asnago-Vender, Cini Boeri, Rodolfo Bonetto et bien d’autres. Pendant la même période, avec le jeune architecte Antonio Citterio, l’entreprise entreprend un parcours de développement professionnel qui dure sans interruption depuis plus de quarante ans. Les années 1970 sont marquées par un changement décisif dans le mode de concevoir le produit. Une fois la copie des styles du passé abandonnée, le produit devient de plus en plus original et contemporain.

“La famille est une grande valeur, un patrimoine important de ressources, de stimuli et de connaissances. Les racines nous permettent de nous tourner vers l’avenir. Sans la conscience de notre histoire, nous ne serions pas en mesure d’imaginer des scénarios futurs. Il est vrai que seuls ceux qui savent d’où ils viennent, savent où ils vont. C’est un honneur et un engagement pour nous tous qui sommes parvenus à la troisième génération, de continuer le travail de ceux qui nous ont précédés. Garder vivant ce que nous aimons appeler la we attitude, c’est-à-dire la conscience que le véritable acteur est l’équipe – donc la marque – et non l’individu. Il n’y a pas de soliste, mais un groupe qui raisonne en termes de “nous” et jamais de “moi”. Continuer à penser collectivement en faveur de la marque est donc le plus grand défi de notre entreprise familiale.”      

Dans les années 1970, la famille a également compris l’importance de louverture à de nouveaux marchés au-delà des frontières nationales. Elle se tourne vers l’Europe où, surtout les pays germanophones, l’Allemagne en tête, manifestent un grand intérêt pour les canapés sobres, élégants et confortables. La croissance devient constante et irrépressible, même Outre-Atlantique où Flexform augmente sa présence dans les magasins de meubles les plus exclusifs d’Amérique, d’Asie et d’Australie jusqu’à ce qu’avec le nouveau millénaire, la société lance un programme d’internationalisation qui se traduit par louverture de magasins phares exclusivement dédiés à Flexform.